Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP)

Le plus important Syndicat du secteur municipal québécois

Actualités Articles À la Société du parc Jean-Drapeau, on signe pour jusqu'en 2021 !

À la Société du parc Jean-Drapeau, on signe pour jusqu'en 2021 !

jeudi 15 juin 2017 | Des parties gagnantes sur tous les plans

La Société du parc Jean Drapeau et le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP 429) ont signé aujourd’hui une convention collective qui se terminera en 2021.
Au-delà des améliorations en matière de congés, les parties se sont aussi entendues sur une meilleure conciliation études-travail et des augmentations salariales de l’ordre d’un peu plus de 13 % pour la durée de la convention.
Dans un autre ordre d’idée, plusieurs aménagements ont été faits afin de mettre l’accent sur la sécurité en milieu de travail.
« Tout au long de la négociation, la sécurité des clients et de nos membres fut mise à l’avant-plan par les deux parties, car les accidents dans un environnement comme celui de la Société du parc Jean-Drapeau, avec des milliers de baigneurs qui visitent ses installations quotidiennement, sont toujours lourds de conséquences.
« Les parties ont donc voulu monter la barre encore plus haut afin de s’assurer que nos membres soient constamment formés et aient de meilleures conditions de travail sur le plan des pauses et des repas. De plus, on a amélioré la sécurité du transport de nos membres qui œuvrent aux installations du Parc afin de pallier à l’inexistence de services de transport en commun à certains moments de la soirée. », de préciser Patrick Dubois, vice-président au SFMM (SCFP 429).
Patrick Dubois poursuit : « En 2017, la réalité fait en sorte que, peu importe leurs affiliations, les membres syndiqués s’interrogent trop souvent sur l’utilité des syndicats. Ils ne comprennent plus leur rôle et sont parfois même méfiants. On a décidé de se sortir la tête du sable et de changer la situation en créant une banque de temps pour prendre les moyens de les rencontrer, de les informer, de répondre à leurs questions et, surtout, de les entendre. »
En conclusion, les négociations qui ont abouti à une entente de cinq ans se sont déroulées dans l’harmonie, et personne n’en est sorti perdant.