Actualités en direct

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11  

Lundi 15 février 2016 | Grève tournante des Cols blancs de la Ville de Montréal

Ça continue encore et encore Notre troisième semaine de grève tournante a encore démontré à quel point nous pouvons être courageux et déterminés. Non seulement avons-nous été fidèles au rendez-vous en nous massant nombreux à nos piquets de grève, mais aussi l’avons-nous fait en nous moquant des conditions météo difficiles.
    Plusieurs d’entre vous nous ont questionnés sur la nature exacte du processus de conciliation entamé depuis quelques semaines, et qui se poursuit toujours.
    En gros : le ministère du Travail offre les services de médiateurs-conciliateurs aux parties patronales ou syndicales qui désirent s’en prévaloir. Ces spécialistes des relations de travail visent à rapprocher les parties. Ils ne peuvent imposer quoi que ce soit, mais ils peuvent formuler des suggestions et amener les parties à conclure des règlements satisfaisants. (Cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité du contenu)

Lundi 8 février 2016 | Devant les manœuvres de la Ville de Montréal

Les Cols blancs en colère Le 1er février, les Cols blancs de la Ville de Montréal ont entamé la deuxième semaine de leur grève tournante. En grand nombre, ils ont formé des piquets de grève où l’enthousiasme régnait malgré les caprices de la météo – le mercredi 3 février, ils ont eu droit à un cocktail de pluie, de neige et de vent !<br/>&nbsp;&nbsp;&nbsp;Parallèlement au mouvement de solidarité sur les piquets de grève, la conciliation se poursuit avec l’employeur. Le processus est laborieux, mais essentiel. Nous déployons tous les efforts nécessaires à la conclusion d’un règlement négocié. (cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité du contenu)

Mardi 2 février 2016 | Décision sur les refus de congés et de libérations syndicales

Le Tribunal administratif du travail s’abstient de répondre Le 25 janvier dernier, le Syndicat a demandé l’intervention du Tribunal administratif du travail (TAT), division des services des essentiels, puisque la Ville de Montréal refuse depuis le début de la grève tournante les demandes de congés ainsi que les demandes de libérations syndicales, en contravention du Code du travail et de la convention collective.
   Ainsi, même si la convention collective était violée, le Tribunal conclut qu’il n’a pas à se prononcer sur cette question puisqu’il n’apparait pas que cette situation menace l’application des services essentiels. Selon le TAT, il en revient à un arbitre de le faire. (Cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Jeudi 28 janvier 2016 | Contre les tactiques juridiques de la Ville de Montréal

Soyons plus forts, plus intelligents ! Restons solidaires ! Utilisant un détail de procédure juridique, la Ville de Montréal tente de miner les droits des travailleurs en refusant tous congés et absences pour maladie demandés pendant les 37 jours de grève tournante.
   Nous avons saisi d’urgence le Tribunal administratif du travail (TAT) pour qu’il tranche sur cette question. Nous sommes en attente d’une décision.
   Si vous aviez demandé des congés avant le début de la grève, la direction maintient les congés. (cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Vendredi 22 janvier 2016 | Renouvellement de la convention collective à la Ville de Montréal

Les Cols blancs en grève tournante à partir du 25 janvier Ce lundi 25 janvier, les 8000 Cols blancs de la Ville de Montréal débuteront une grève tournante d’une durée de 37 jours qui sera suivie d’une grève générale de 24 heures le 1er mars.
    Vous recevrez sous peu les instructions et des indications précises sur les lieux de piquetage. N’hésitez pas à contacter votre délégué(e) syndical(e) ou votre directeur, directrice syndicale.
    Votre Comité de négociation participe actuellement à un processus de conciliation qui pourrait se poursuivre tout le weekend. Nous vous tiendrons informés s’il y a des développements.

Mardi 5 janvier 2016 | Du 25 janvier au 1er mars 2016 inclusivement

Les Cols blancs de la Ville de Montréal en grève tournante D’abord, l’Équipe syndicale du 429 souhaite à tous les Cols blancs de l’île de Montréal une bonne et heureuse année 2016.
   Pour faire suite aux moyens de pression déjà amorcés dans le cadre de la négociation pour le renouvellement de la convention avec la Ville de Montréal, et dans le but d’en arriver à conclure une entente, le Syndicat des Cols blancs de l’Île de Montréal a transmis un avis de grève annonçant une grève tournante qui débutera le 25 janvier 2016 à 0 h 01 pour se terminer le 1er mars 2016 à 23 h 59.
   Ainsi, l’ensemble des 8000 salariés Cols blancs de la Ville de Montréal exerceront à tour de rôle, entre le 25 janvier et le 29 février, des journées de grève réparties en fonction des services et des arrondissements auxquels ils appartiennent. Ensuite, le 1er mars aura lieu une grève générale d’une durée de 24 heures. (cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Mardi 22 décembre 2015 | Contre le démantèlement des services publics

Le 429 en appui au 301 Le Syndicat des Cols blancs de l'île de Montréal dénonce les sanctions excessives que l'administration Coderre-Marcoux a imposées à ceux qui ont participé le 8 décembre à l'assemblée générale du Syndicat des Cols bleus (SCFP 301) et les soutient dans leurs démarches pour obtenir justice. De plus, le SFMM partage les propos contenus dans une lettre ouverte où les Cols bleus demandent à la population montréalaise de les appuyer dans leur lutte contre le démantèlement des services publics que risque de provoquer l'adoption du pacte fiscal conclu par le gouvernement Couillard et les municipalités du Québec. Si jamais il entrait en vigueur, le pacte donnerait aux villes le pouvoir de décréter les conditions de travail de leurs salariés et d'ouvrir toutes grandes les portes à la sous-traitance, avec les risques de collusion et de corruption que cela comporte.

Vendredi 11 décembre 2015 | Des Cols blancs solidaires et déterminés

5000 fois merci ! Nous voulons remercier et féliciter les milliers de Cols blancs de la Ville de Montréal qui ont participé à la manifestation historique du mercredi 9 décembre. En répondant massivement présent, nous avons démontré à quel point nous sommes capables de solidarité.
   Nous avons su nous faire entendre, mais ne baissons pas la garde : l’année 2016 promet d’être critique ! À nous d’être plus déterminés que jamais et à prendre les moyens qu’il faut pour empêcher le démantèlement des services publics et la privatisation de nos emplois !
   Il en va non seulement de notre avenir, mais aussi de celui du droit de la population à des services publics de qualité et exempts de collusion et de corruption !

Mardi 8 décembre 2015 | Grève le mercredi 9 décembre 2015

À tous les Cols blancs de la Ville de Montréal Cher(e)s collègues Cols blancs de la Ville de Montréal,
    Demain après-midi nous serons en grève pour faire pression sur l’administration municipale. La situation est critique. Ça fait quatre ans que nous sommes sans contrat de travail.
    Le maire Denis Coderre et son directeur général, Alain Marcoux, veulent non seulement une baisse de 12 % à 14 % de notre rémunération globale, mais demandent aussi, notamment, d’abolir les congés mobiles, de payer les congés de maladie à 80 %, et de nous faire payer plus cher nos régimes d’assurances.
    L’ensemble des contribuables devrait être inquiet de ce que nous entendons à la table de négociation. L’administration veut carrément démanteler l’ensemble des services publics municipaux et remettre une grande partie des travaux à des firmes privées.
    Pourtant, il faut miser sur l’expertise interne pour lutter contre la corruption. (Cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Mardi 1 décembre 2015 | Non au démantèlement des services publics !

Les Cols blancs de la Ville de Montréal en grève le 9 décembre Montréal (SCFP-Québec) – Les 8000 Cols blancs de Montréal seront en grève le mercredi 9 décembre prochain pour une demi-journée, soit de 13h à 18h. Ces employés municipaux sont sans convention collective depuis 2012. Ils dénoncent l’administration de Denis Coderre et son directeur général, Alain Marcoux, qui veulent démanteler l’ensemble des services publics municipaux et remettre une grande partie des travaux à des firmes privées.
    «L’ensemble des contribuables devrait être inquiet de ce que nous entendons à la table de négociations. Le maire veut privatiser la ville à très grande échelle. Il veut tout sous-traiter. Pourtant, il faut miser sur l’expertise interne pour lutter contre la corruption», d’expliquer le président du Syndicat des Cols blancs de l’Île de Montréal, Alain Fugère. (cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11  
Tous les articles

Nouveau et intéressant

MONTRÉAL – DETTE
À LA CAISSE DE RETRAITE :
LA MEILLEURE AVENUE POSSIBLE
   Cliquez sur ce lien pour visualiser le Fonctionnaire Express du 16 octobre où l’on détaille les modalités du remboursement de la dette des Cols blancs de la Ville de Montréal envers leur régime de retraite.

ÉLECTION GÉNÉRALE
DU MERCREDI 4 OCTOBRE –
LES RÉSULTATS
   Cliquez sur ce lien pour afficher le Fonctionnaire Express qui détaille tous les résultats du scrutin général du mercredi 4 octobre.

FÊTE DE NOËL
DES ENFANTS 2017
   Oyez ! Oyez ! Le samedi 2 décembre, le Centre social invite les petits des membres du SFMM à participer à la Fête des enfants 2017 !
   Au menu : jeux gonflables, spectacles, bricolage, cadeaux, tirages, exquises cochonneries et entretien particulier avec le père Noël lui-même en personne !
   Pour s’inscrire, rien de plus facile : remplissez le coupon-réponse au bas du communiqué que vous pourrez télécharger en cliquant sur ce lien !
   Attention : vous n’avez que jusqu’au 17 novembre pour inscrire vos enfants !

CAMPAGNE « ALLUMEZ ! »
   Devant le refus de l’employeur de respecter leur convention collective en matière d’horaires flexibles, les Cols blancs de la Ville de Montréal n’ont d’autre choix que de porter sur la place publique le débat en lançant la campagne « Allumez ! ».
   Cliquez sur ce lien pour accéder à la page que le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal consacre au litige.

Où nous trouver ?

Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP)

8790, avenue du Parc
Montréal (Québec) H2N 1Y6
Afficher sur Google map

Téléphone : (514) 842-9463
Télécopieur : (514) 842-3683

Pour joindre le
Fonds de secours maladie-accident :
Téléphone : (514) 842-2442
entre 8h30 et 11h30,
puis entre 13h et 16h45,
du lundi au vendredi
Télécopieur : (514) 842-4839

 
Écrire au SFMM

Êtes-vous membre ?

Même si vous payez vos cotisations cela ne veut pas dire que vous êtes membre et que vous avez le droit de vote. Pour être un membre en règle vous devez être un membre inscrit.

 
Devenir un membre inscrit

Avis de convocation

1 novembre 2017 | 15h45
Ville de Dollard-des-Ormeaux
ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE - VILLE DE DOLLARD-DES-ORMEAUX
 
Toutes les convocations

Le Col Blanc

Le dernier numéro du Col Blanc est en ligne

 
Numéro été 2017
lightbox btn

Inscription

Tous les champs sont requis.

 
   
 

Un courriel vous a été envoyé afin de confirmer votre inscription.

Après réception de ce courriel de confirmation, vous pourrez vous connectez sur le site www.sfmm429.qc.ca

 
Fermer

Identification

 

Tous les champs sont requis.

 
 
Mot de passe perdu ?

Un courriel va vous être envoyé et vous permettra de réinitialiser vos informations.


 
Retour