Actualités en direct

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11  

Mardi 19 avril 2016 | Entente sur les régimes de retraite – Ville de Montréal

En vigueur à compter du lundi 25 avril 2016 Nous tenons à vous informer que l'entente sur la restructuration des régimes de retraite à la Ville de Montréal, telle qu’énoncée dans le rapport de la conciliatrice adoptée par l’Assemblée générale le 15 mars, entrera en vigueur le jour de sa signature, le lundi 25 avril 2016.
   À compter de cette date, le taux de cotisation à leur caisse de retraite des participants actifs en fonction supérieure sera calculé à partir du traitement de leurs emplois permanents. Cela veut également dire que quiconque prendra sa retraite à compter du lundi 25 avril verra sa rente calculée sur la base des meilleures années de son emploi permanent.

Jeudi 14 avril 2016 | Début d’une campagne d’affichage et poursuite de la signature de la pétition

Contre le pacte fiscal Québec-municipalités MONTRÉAL (SCFP-Québec) – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et le SCFP lancent à compter d’aujourd’hui une vaste campagne d’affichage à travers le Québec dans le but de sensibiliser la population à un enjeu peu connu de la majorité de la population et influencer le projet mal avisé du gouvernement Couillard.
    Rappelons que l’Accord de partenariat avec les municipalités pour la période 2016-2019 (aussi appelé pacte fiscal) prévoit de donner aux municipalités le droit de décréter les conditions de travail de leurs employés et employées. (cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Mercredi 16 mars 2016 | La recommandation de la conciliatrice entérinée à 81,4 %

Fin de la grève des Cols blancs de Montréal Montréal, le mardi 15 mars 2016 (SCFP-Québec) – Réunis en assemblée extraordinaire ce soir au Palais des congrès, les Cols blancs de la Ville de Montréal ont voté à 81,4 % en faveur d’une nouvelle convention collective. Le 26 février dernier, le Syndicat des cols blancs de Montréal (SFMM-SCFP 429) a annoncé la suspension de la grève après d’intenses négociations. Les parties travaillaient avec l’aide d’une conciliatrice du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS). C’est la recommandation de la conciliatrice qui a été présentée aux membres ce soir. (cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Vendredi 26 février 2016 | La recommandation de la conciliatrice sera présentée aux membres

Suspension de la grève des Cols blancs de Montréal Montréal, le vendredi 26 février 2016 (SCFP-Québec) – Le Syndicat des Cols blancs de Montréal annonce la suspension de la grève tournante et de la grève d’une journée prévue le 1er mars après d’intenses négociations avec la Ville de Montréal. Ces 8000 employés de la Ville sont sans contrat de travail depuis plus de quatre ans. Les parties travaillent avec l’aide d’une conciliatrice du ministère du Travail de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) depuis le 15 janvier 2016. Au total, les parties ont participé à une vingtaine de rencontres de conciliation. (Cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Jeudi 25 février 2016 | À tous les Cols blancs de la Ville de Montréal

Horaire de la journée de grève du 1er mars 2016 Malgré nos efforts et notre participation à une vingtaine de séances de conciliation, impossible d’en arriver à une entente de renouvellement de notre convention collective.
    La Ville de Montréal est arrogante et vorace, et reste campée sur ses positions. Elle ne nous donne donc pas le choix : le mardi 1er mars, nous déclencherons une grève générale d’une durée de 24 heures. (Cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Vendredi 19 février 2016 | Grève de 24 heures en vue

Le 1er mars approche ! Par la faute de l’employeur qui refuse d’assouplir ses demandes trop gourmandes et malgré nos efforts pour en arriver à conclure une entente, nous nous dirigeons vers le 1er mars, jour de grève générale des Cols blancs de la Ville de Montréal.
    Beaucoup d’action en perspective : après une matinée marquée par des ralliements locaux, nous vous convierons à un vaste rassemblement… Soyez attentifs : nous diffuserons de plus amples informations à ce sujet au début de la semaine prochaine. (Cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Lundi 15 février 2016 | Grève tournante des Cols blancs de la Ville de Montréal

Ça continue encore et encore Notre troisième semaine de grève tournante a encore démontré à quel point nous pouvons être courageux et déterminés. Non seulement avons-nous été fidèles au rendez-vous en nous massant nombreux à nos piquets de grève, mais aussi l’avons-nous fait en nous moquant des conditions météo difficiles.
    Plusieurs d’entre vous nous ont questionnés sur la nature exacte du processus de conciliation entamé depuis quelques semaines, et qui se poursuit toujours.
    En gros : le ministère du Travail offre les services de médiateurs-conciliateurs aux parties patronales ou syndicales qui désirent s’en prévaloir. Ces spécialistes des relations de travail visent à rapprocher les parties. Ils ne peuvent imposer quoi que ce soit, mais ils peuvent formuler des suggestions et amener les parties à conclure des règlements satisfaisants. (Cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité du contenu)

Lundi 8 février 2016 | Devant les manœuvres de la Ville de Montréal

Les Cols blancs en colère Le 1er février, les Cols blancs de la Ville de Montréal ont entamé la deuxième semaine de leur grève tournante. En grand nombre, ils ont formé des piquets de grève où l’enthousiasme régnait malgré les caprices de la météo – le mercredi 3 février, ils ont eu droit à un cocktail de pluie, de neige et de vent !<br/>&nbsp;&nbsp;&nbsp;Parallèlement au mouvement de solidarité sur les piquets de grève, la conciliation se poursuit avec l’employeur. Le processus est laborieux, mais essentiel. Nous déployons tous les efforts nécessaires à la conclusion d’un règlement négocié. (cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité du contenu)

Mardi 2 février 2016 | Décision sur les refus de congés et de libérations syndicales

Le Tribunal administratif du travail s’abstient de répondre Le 25 janvier dernier, le Syndicat a demandé l’intervention du Tribunal administratif du travail (TAT), division des services des essentiels, puisque la Ville de Montréal refuse depuis le début de la grève tournante les demandes de congés ainsi que les demandes de libérations syndicales, en contravention du Code du travail et de la convention collective.
   Ainsi, même si la convention collective était violée, le Tribunal conclut qu’il n’a pas à se prononcer sur cette question puisqu’il n’apparait pas que cette situation menace l’application des services essentiels. Selon le TAT, il en revient à un arbitre de le faire. (Cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Jeudi 28 janvier 2016 | Contre les tactiques juridiques de la Ville de Montréal

Soyons plus forts, plus intelligents ! Restons solidaires ! Utilisant un détail de procédure juridique, la Ville de Montréal tente de miner les droits des travailleurs en refusant tous congés et absences pour maladie demandés pendant les 37 jours de grève tournante.
   Nous avons saisi d’urgence le Tribunal administratif du travail (TAT) pour qu’il tranche sur cette question. Nous sommes en attente d’une décision.
   Si vous aviez demandé des congés avant le début de la grève, la direction maintient les congés. (cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11  
Tous les articles

Nouveau et intéressant

FORMATION PRENDRE
EN MAIN SA RETRAITE

   C’est déjà le temps de s’inscrire à la série d’automne de la formation Prendre en main sa retraite !
   Si vous êtes à moins de cinq ans de la retraite, c’est un incontournable !
   Soyez outillé(e) pour faire face au changement en remplissant et en retournant le coupon d’inscription auquel vous pourrez accéder en cliquant sur ce lien !
   On se revoit cet automne !

UNE NOUVELLE
CONVENTION À L’OMHM !
   Réunis en assemblée le 14 juin en soirée, les membres Cols blancs de l’OHMH ont entériné une entente de principe portant sur un contrat de travail d’une durée de huit ans (2016-2023) avec des augmentations salariales totalisant 15,25 %, le tout arrimé à un entente sur le régime de retraite en vertu de la Loi 15 ! Tout ça dans le spectre de la Loi 24 sans avoir eu à recourir aux artifices matraques du gouvernement libéral !
   Parce qu’une NÉGO d’égal à égal, c’est fondamental !

DERNIER NUMÉRO DU
MAGAZINE COL BLANC
   Cliquez sur ce lien pour accéder à l’édition été 2017 du magazine Col Blanc.

Où nous trouver ?

Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP)

8790, avenue du Parc
Montréal (Québec) H2N 1Y6
Afficher sur Google map

Téléphone : (514) 842-9463
Télécopieur : (514) 842-3683

Pour joindre le
Fonds de secours maladie-accident :
Téléphone : (514) 842-2442
entre 8h30 et 11h30,
puis entre 13h et 16h45,
du lundi au vendredi
Télécopieur : (514) 842-4839

 
Écrire au SFMM

Êtes-vous membre ?

Même si vous payez vos cotisations cela ne veut pas dire que vous êtes membre et que vous avez le droit de vote. Pour être un membre en règle vous devez être un membre inscrit.

 
Devenir un membre inscrit

Avis de convocation

24 août 2017 | 19h00
Service de la concertation des arrondissements (soutien et expertise seulement)
ASSEMBLÉE SECTORIELLE - SCARM _ UIRP
 
Toutes les convocations

Le Col Blanc

Le dernier numéro du Col Blanc est en ligne

 
Numéro été 2017
lightbox btn

Inscription

Tous les champs sont requis.

 
   
 

Un courriel vous a été envoyé afin de confirmer votre inscription.

Après réception de ce courriel de confirmation, vous pourrez vous connectez sur le site www.sfmm429.qc.ca

 
Fermer

Identification

 

Tous les champs sont requis.

 
 
Mot de passe perdu ?

Un courriel va vous être envoyé et vous permettra de réinitialiser vos informations.


 
Retour